[flexy_breadcrumb]

Comment bien choisir le nom de domaine d’un site internet ?

Et si votre site internet portait un vrai nom, et n’était pas réduit à une suite de caractère dans un URL ?

Si ce n’est pas déjà le cas, investissez dans un nom de domaine. C’est essentiel pour la visibilité et le professionnalisme de votre site.

Voici comment choisir le nom de domaine parfait ! 🕵️

Pourquoi avoir un nom de domaine ?

Avant d’entamer les démarches pour choisir son nom de domaine, il faut d’abord comprendre quelle est son utilité pour votre site internet.

Laissez-nous vous rafraîchir la mémoire :

Qu’est-ce qu’un nom de domaine ?

Le nom de domaine est le nom de votre site internet, la manière dont il apparaît dans les barres de recherche. En bref, il est l’identité même de votre plateforme. Si vous n’avez pas de nom de domaine, votre adresse d’URL sera incompréhensible pour l’utilisateur : une suite de caractères difficilement identifiable, et difficilement mémorisable.

De plus, votre nom de domaine vous permet de déposer le nom de votre site internet de manière à ce qu’il ne soit récupéré par personne d’autre par la suite. Cela n’équivaut pas à un dépôt de marque, mais officialise votre plateforme et son nom face aux autres utilisateurs tentés de récupérer votre identité.

Les avantages d’un nom de domaine

Vous l’avez compris, le nom de domaine est donc une composante essentielle pour un site internet. Mais, au-delà de lui donner une identité propre, il vous offre trois avantages non-négligeables :

  • Une image professionnelle

Un site internet avec un nom de domaine fait toujours une meilleure impression qu’un site internet qui n’est pas identifié. Il apparaît plus sûr, plus professionnel et plus sérieux. Les internautes seront donc plus enclins à rester sur votre site, à le découvrir en profondeur et à s’y référer régulièrement.

  • Une clé de référencement

En effet, un URL de qualité va également de pair avec un bon référencement. En choisissant votre nom de domaine, vous indiquez à Google quel est le nom de votre site. Il pourra ainsi le référencer aux bons mots-clés, si bien qu’un utilisateur qui tape votre nom de domaine dans la barre de recherche pourra retrouver votre site web en première page de sa requête. 

Avoir un nom de domaine vous permettra également de créer des adresses email rattachées à celui-ci. Ainsi, lorsque les utilisateurs voudront vous contacter, ils pourront passer par une adresse qui inclut votre nom de domaine. Par exemple, si votre nom de domaine est “boutiquedesavon”, votre adresse email pourra être marc@boutiquedesavon.com. En bref, c’est une bonne manière d’asseoir votre image de marque, de la diffuser, et de soigner tous les détails qui gravitent autour de votre plateforme web.

Un nom de domaine, c’est votre carte d’identité : c’est indispensable pour votre visibilité, votre image de marque et votre crédibilité. Maintenant que vous savez pourquoi c’est aussi important, rentrons dans le vif du sujet.

La méthode pour le nom de domaine parfait

Pour les néophytes du web, choisir et réserver un nom de domaine peut sembler obscur. Pourtant, c’est une étape très simple. Voici comment procéder :

Le brainstorm avec son équipe

Avant d’entamer les démarches pour réserver un nom de domaine, il faut le choisir. Pour cela, rien de mieux que de réfléchir avec toutes les personnes concernées par votre site web pour choisir le nom le plus approprié. Bien sûr, si votre site internet est associé à une marque que vous avez créé, le nom de domaine doit être le même.

Vous pouvez vous permettre d’ajouter une mention .net, ou .shop si votre business en ligne s’avère être une boutique.

Pour être certain de faire un choix pertinent, n’hésitez pas à demander autour de vous pour mesurer l’impact de votre nom de domaine sur son audience. Est-il facilement mémorisable ? Est-il facilement lisible ? Évoque-t-il les valeurs et l’esprit de votre marque ?

Toutes les personnes autour de vous sont des utilisateurs et visiteurs de votre plateforme web potentiels alors, faites aussi appel à eux ! 🦸

Les règles de rédaction

Un nom de domaine, cela ne s’improvise pas. Plusieurs règles de rédaction sont à connaître afin d’obtenir le nom de domaine parfait et adapté aux moteurs de recherche. Voici les fondamentaux :

  • Eviter les caractères spéciaux

C’est la règle principale de la rédaction d’un nom de domaine : abolir tous les caractères spéciaux et les ponctuations. Dans un URL, un caractère spécial ne se traduit pas correctement. L’encodage d’un accent sur une lettre, par exemple, vous donnera un amas de caractères incompréhensibles qui entachent votre nom de domaine. Si vous souhaitez que votre nom de domaine soit “lesgâteauxd’élie”, il deviendra… “lesg%C3%82teauxd%E2%80%99%C3%A9lie”. Vous perdez donc l’efficacité d’un nom de domaine.

Donc, pour rédiger un nom de domaine correct, oubliez les ponctuations, les accents ou les symboles. Bien sûr, votre nom de domaine doit rester compréhensible au maximum et coller parfaitement avec le nom que vous avez choisi pour votre marque et votre site malgré tout.

  • Ne pas faire trop long

En effet, un bon nom de domaine doit être synthétique et percutant. Il n’existe pas de règle absolue en matière de longueur de nom de domaine, et celui-ci doit avant tout être représentatif de votre site internet et de son contenu. Cependant, pensez à faire au plus simple pour qu’il soit mémorisable et vous donne une URL propre.

  • Tirets ou pas ?

En matière d’espacement entre les termes d’un nom de domaine, il existe deux écoles. Ceux qui préfèrent mettre des tirets, et dont le nom de domaine ressemblera à “les-gateaux-de-jean”. Les autres, quant à eux, font le choix du minimalisme en collant tous les termes entre eux : “lesgateauxdejean”. Aucune des deux écoles n’a tort ou raison, cela dépendra de la physionomie de votre nom. Notez simplement que les mots collés entre eux donnent un aspect plus moderne à votre site internet, mais peuvent parfois être confusants. Il faut, si vous choisissez de ne pas utiliser de tirets, que votre nom de domaine reste lisible et ne voit pas apparaître des mots involontaires formés par l’association de vos termes.

Dans tous les cas, abolissez les tirets du bas, soit le tiret du 8 ou underscore, car celui-ci ne sera pas traduit correctement dans l’URL final de votre site.

Choisir son hébergeur

Votre nom de domaine est enfin né et choisi par vous et votre équipe, bravo !

Cependant, vous n’êtes pas encore arrivé au bout du processus. Il est désormais temps de choisir votre hébergeur pour accueillir ce nom de domaine mais, surtout, vérifier sa disponibilité.

  • Choisir un hébergeur

Le choix de l’hébergeur est essentiel pour un nom de domaine parfait, mais surtout pour sa longévité. Vous trouverez une multitude de fournisseurs de noms de domaine, les plus connus étant OVH ou 1&1. Vous y trouverez plusieurs catégories de prix, qui tournent généralement autour de quelques euros. Vous aurez aussi des garanties ou des bonus, comme la création automatique d’adresses email, un nom de domaine gratuit à la création de votre site internet, quelques mois à tarif réduit… 

Prenez simplement l’hébergeur qui convient le mieux à vos attentes, votre budget, et qui est reconnu pour être de qualité. Il serait dommage de voir votre nom de domaine inaccessible parce que les serveurs qui l’abrite sont endommagés ou de mauvaise qualité.

  • La disponibilité d’un nom de domaine

Nous en sommes à l’étape à la fois cruciale et hors de contrôle… la disponibilité. Nous l’avons dit, un nom de domaine est l’équivalent d’une carte d’identité pour un site internet. Et, comme une carte identité, il n’en existe pas deux les mêmes. Autrement dit, si votre nom de domaine est déjà acheté par quelqu’un d’autre… Vous ne pourrez pas l’utiliser. Alors, avant de vous attacher corps et âme à votre nouveau nom de domaine, vérifiez que celui-ci est bien disponible.

Si vous avez choisi votre nom de domaine, que celui-ci n’est pas disponible, mais que vous souhaitez absolument le garder, plusieurs options peuvent s’offrir à vous. Tout d’abord, il est possible que le nom de domaine appartienne à quelqu’un mais ne soit pas utilisé ou inactif depuis un certain temps. Vous pouvez donc demander à le racheter, ou alors celui-ci passera dans les noms de domaines à acquérir si son ancien propriétaire ne renouvelle pas le paiement.

Autrement, vous pouvez changer d’extension de nom de domaine. Si vous aviez prévu de choisir le .com, vous pouvez essayer le .fr par exemple, ou inversement. Notez cependant que ces deux extensions sont les plus utilisées en France.

Et si aucune de ces deux solutions ne règle votre problème de disponibilité… Vous devrez trouver un nouveau nom de domaine ! 🔎

Entretenir son nom de domaine

Votre nom de domaine vous appartient et est désormais inscrit parmi l’ensemble des noms de domaine existants sur internet. Maintenant, vous devez en prendre soin. En réalité, l’appartenance et l’abonnement d’un nom de domaine se renouvellent régulièrement, de sorte à pouvoir facilement filtrer les noms de domaine inutilisés ou laissés à l’abandon par leurs propriétaires, afin de pouvoir les distribuer à ceux qui souhaitent les acquérir.

Alors, pour éviter que votre nom de domaine ne tombe dans les bras de quelqu’un d’autre, pensez bien à renouveler votre paiement à chaque fois que cela est nécessaire.

Les erreurs à éviter

Vous connaissez désormais les bases pour choisir et réserver votre nom de domaine. Pour aller plus loin dans votre expertise sur le sujet et pour éclairer au mieux votre choix, voici quelques conseils en plus :

  • Choisir la bonne extension

Si vous pouvez jouer sur les différentes extensions pour acquérir votre nom de domaine coup de cœur, attention à ne pas céder à la tentation d’une extension exotique pour rendre votre URL original. En faisant la démarche d’achat, vous tomberez certainement sur des extensions farfelues que vous n’avez jamais vu… et c’est bien normal. Elles sont souvent associées à des spams, ou bien considérées comme peu professionnelles et peuvent desservir votre image. Faites le choix de la sécurité avec un .fr ou un .com !

  • Éviter de se fermer des portes

L’achat d’un nom de domaine intervient généralement au lancement de son activité. Ainsi, il se peut que vous ne couvriez pas encore l’ensemble des secteurs que vous aimeriez à l’avenir. Dans le doute d’une expansion de votre site internet et des domaines qu’il pourra aborder, ne choisissez pas un nom de domaine qui vous bloque des portes. Par exemple, si vous vous lancez dans la commercialisation de savons, mais que vous réfléchissez à réaliser aussi des bougies ou des parfums de maison si votre business prend correctement… n’incluez pas “savon” dans votre nom de domaine. Cela vous évitera d’avoir à en acheter un autre dans quelques années.

  • In english, please

Certains termes sont à la mode, d’autres peuvent avoir des connotations ou des traductions différentes… Votre nom de domaine doit durer le plus longtemps possible et sera potentiellement vu par la planète entière. Vous devez donc vous assurer que l’un des termes de votre nom de domaine ne dispose pas d’une traduction dégradante dans une autre langue. Par exemple, le verbe poncer à la première personne, “ponce”, signifie proxénète en anglais… Si vos ambitions sont internationales, veillez à ne pas commettre d’impair. 

Vous connaissez désormais la méthode pour acquérir le nom de domaine parfait, et tous les pièges dans lesquels ne pas tomber. 🏆

Pas de commentaires

Poster un commentaire